Gel et paraffine: la création de bougies expliquée dans ses moindres détails
chercher:  
convertir:  °C  < >   °F
 
Bonjour! Déjà enregistré? Connectez-vous, sinon enregistrez-vous
  version imprimable   envoyer à un ami Article consulté 48924 fois

Les bougies Ouragan (coquilles Ouragan)

Le type de bougies que nous allons présenter maintenant comptent probablement parmi les plus intéressantes et celles susceptibles d'être les plus belles!
Et en plus, elles sont pratiquement éternelles car, constituées principalement d'une coquille décorée, c'est une petite bougie placée à l'intérieur qui se consume, laissant intacte la coquille pour de futures et nombreuses utilisations.

Le grand intérêt des Ouragan (leur nom vient du fait que la coquille protège du vent la bougie placée à l'intérieur et peut donc être utilisée à l'extérieur, par exemple pour décorer somptueusement votre terrasse) est qu'elles permettent d'incorporer des matériaux et objets divers à l'intérieur de leurs flancs, objets qui seraient interdits d'utilisation dans d'autres types de bougies en raison du danger d'enflammement qu'ils représentent.

Objets décoratifs par excellence, les coquilles Ouragan peuvent également être utilisées pour accueillir pot-pourris et bouquets de fleurs sêchées. Et comme la paraffine est absolument imperméable à l'eau, vous pourriez aussi imaginer d'utiliser l'une de ces coquilles comme récipient d'accueil pour des bougies flottantes.




Formes et modèles

Avec un peu d'imagination, différentes formes peuvent être obtenues
Comme je le disais, l'immense variété de choses que l'on peut incorporer dans les flancs d'une Ouragan font d'elle une source intarissable de projets, tous différents!
Il y a une seule chose qui pourrait freiner légèrement vos élans: le moule dans lequel est coulé l'Ouragan doit avoir un diamètre minimum de 15 cm. Ceci est du au fait que les parois intérieures de la coquille doivent se trouver à une distance suffisante de la flamme de la bougie intérieure (sous peine de les voir fondre). Et ceci indépendamment du fait que le mélange de cire utilisé pour réaliser la coquille présent un PF (Point de Fusion) plus élevé que la moyenne.

Vous pourriez aussi envisager, au lieu d'incorporer des éléments décoratifs dans ses flancs, de réaliser une coquille de couleur unie et d'ensuite peindre des décors sur sa surface (ceci constitue d'ailleurs un excellent projets pour parents et enfants, les parents réalisant la coquille puis les enfants prenant le relais pour la peindre).

Si vous avez l'intention d'incorporer des choses dans la coquille, sachez que vous aurez besoin, en plus du moule, de ce que l'on appelle un insert (voir la page matériel nécessaire), c'est-à-dire un cylindre métallique de diamètre inférieur à celui du moule (et de la même forme) qui vous permettre de "coincer" les éléments décoratifs contre les bords du moule pendant que la paraffine durcit.

La forme la plus classique pour une Ouragan est le cylindre et le carré, mais là encore, laissez courir votre imagination et jetez un regard nouveau sur ce qui pourrait traîner dans la cuisine, le grenier ou la cave. La seule difficulté, si vous décidez d'utiliser une forme non conventionnelle, sera de dénicher (ou de fabriquer) un insert de forme adaptée (si du moins vous voulez travailler avec des incorporations).



Décorations à incorporer

La liste des éléments que l'on peut incorporer dans les flancs d'une Ouragan est infinie Il y a énormément de choses que vous pouvez choisir d'incorporer dans les flancs de vos coquilles et dans ce domaine, votre imagination est reine!
Les "ingrédients" les plus classiques sont les fleurs sêchées ou artificielles mais ce serait dommage de vous arrêter là! Puisque vous n'avez pas à vous en faire pour le côté inflammable ou non des éléments décoratifs (encore que... lisez attentivement l'avertissement en bas de page), essayez tout ce qui vous passe par l'esprit. Quelques exemples certainement pas limitatifs: des mouches artificielles comme celles utilisées pour la pêche à la mouche, des bâtons de cannelle ou de vanille, du fil de fer barbelé préalablement peint en noir (genre bougie Amnesty International), des éléments de chemin de fer miniature (barrières, ...), des confettis et des serpentins, des papillons artificiels, ... en bref tout ce qui n'est pas trop épais (ça doit tout de même tenir entre le moule et l'insert et ne pas vous obliger à faire une coquille avec des parois de 2cm d'épaisseur) et qui est de près ou de loin décoratif.
Un mélange de plusieurs ingrédients peut même vous permettre de réaliser de véritables décors thématiques.


Attention si vous utilisez des fleurs artificielles: les teintures qui leur donnent leurs couleurs ont tendance à s'échapper et à colorer la paraffine dans laquelle on les immerge.
L'idéal est de faire tremper les fleurs pendant une heure dans l'eau chaude puis de les faire sécher avant de les employer dans une coquille.



Utilisation
Quelques règles s'imposent quant à l'utilisation d'une Ouragan
Si la création d'une coquille Ouragan implique un peu de savoir-faire, la connaissance de certaines règles est aussi de mise quant à leur utilisation.
Nous avons vu que c'est une bougie placée à l'intérieur de la coquille qui se consume, projetant sa lumière sur les parois et créant ainsi un merveilleux spectacle d'ombres chinoises. Mais pas n'importe quelle bougie peut être utilisée à ces fins: vous avez le choix entre une bougie votive et une bougie chauffe-plat, en raison de leur petite taille et du dégagement de chaleur relativement faible qu'elles procurent.

Au niveau du positionnement, cette bougie interne doit obligatoirement être posée sur une petite plaque afin d'éviter que, la chaleur aidant, cette bougie ne "fore" un trou au fond de la coquille. Pour ce faire, un petit sous-verre (voir illustration), idéalement pourvu d'une petite plaque de liège, fera parfaitement l'affaire. Vous pouvez trouver ce genre de sous-verre pour deux fois rien dans une solderie.

Autre chose importante: centrez parfaitement la bougie interne dans la coquille, faute de quoi vous risquez de faire fondre les parois, de dénuder les éventuelles incrustations et pire, d'y mettre le feu!



Même s'il est possible d'incorporer des matériaux potentiellement inflammables dans les flancs d'une bougie Ouragan, tenez compte du fait que la personne qui l'utilisera ne pensera pas le moins du monde au danger lié à l'utilisation d'une si belle bougie.
C'est donc à vous de penser à tout: pour commencer, gardez pour vous toute coquille dont les décorations dépassent des parois intérieures. Ensuite, éduquez les récipiendaires de vos coquilles! Faites-leur comprendre l'importance de bien centrer la bougie intérieure; expliquez-leur pourquoi une bougie ne devrait pas être brûlée plus de trois heures d'affilée; insistez sur le fait qu'une bougie ne doit jamais être laissée sans surveillance et doit être tenue éloignée d'éléments inflammables tels que rideaux, tentures, etc.
Plus vous éduquerez votre voisinage, moins on entendra parler d'accidents dus non pas à une bougie mais au peu de bon sens de ceux qui l'utilisent.


Une bougie immortelle: la coquille Ouragan
Une bougie immortelle: la coquille Ouragan

Articles associés:
  • les formules
  • le matériel nécessaire
  • comment les faire?
  • Commentaires (0)

    Soyez le premier à poster un commentaire
    Le contenu du site est protégé par copyright 2001-2017 par Bougies.info. Tous droits réservés, voir la page Informations légales pour plus d'informations.

    Pour nous contacter à propos de ce site, cliquez ici

    Pour toute question concernant la fabrication de bougies, merci d'utiliser notre forum de discussion.
    Inscrivez-vous à notre newsletter!
    Visites totales:
    Aujourd'hui:
    Hier:

     Ajouter Bougies.info à vos Favoris
    Informations légales
    Protection de la vie privée