Gel et paraffine: la création de bougies expliquée dans ses moindres détails
chercher:  
convertir:  °C  < >   °F
 
Bonjour! Déjà enregistré? Connectez-vous, sinon enregistrez-vous
  version imprimable   envoyer à un ami Article consulté 80293 fois

Bougies Piliers - Comment les faire?

J'entends souvent poser la question suivante: "Quelle est la bougie idéale pour un débutant?"
Sur quoi je réponds sans hésiter: le pilier!

Le pilier n'est probablement pas la bougie la plus facile à réaliser, mais elle présente plusieurs avantages:

  • elle est réalisable avec peu de matériel,
  • elle offre des degrés de difficulté croissants qui la rendent intéressante,
  • elle regroupe plusieurs techniques constamment utilisées en création de bougies,
  • elle est susceptible de créer la plupart des problèmes que vous pouvez rencontrer dans ce hobby.
  • En d'autres mot: le pilier est un parfait enseignant!

    Le pilier que nous allons réaliser ici est le plus basique qui soit: une seule couleur, non parfumée.



    Spécifications
  • Difficulté: facile
  • Temps nécessaire: environ 1 heure (+ refroidissement)


  • Matériel nécessaire
  • 1 moule en polycarbonate ou métallique cylindrique ou carré (vous pouvez aussi utiliser une boîte de soda dont vous aurez découpé le fond - voir article moules maison)
  • 450g (1 livre) de mélange pour piliers (voir note ci-dessous),
  • 1 mèche correspondant au diamètre du moule,
  • colorant suivant l'inspiration,
  • du mastic d'étanchéité,
  • un pince-mèche, acheté ou fait maison,
  • 1 aiguille à mèche (ou une vieille aiguille à tricoter assez fine).
  • plus bien sûr le matériel classique de fonte, thermomètre, récipients, papier sulfurisé, etc.


    Note Pour cet exemple, j'ai utilisé un mélange de 80% paraffine et de 20% de stéarine. Ce pourcentage de stéarine étant relativement élevé, vous remarquerez que la surface de mon pilier présente un charmant effet flocon de neige.
    Si vous n'appréciez pas, réduisez le pourcentage de stéarine ou remplacez-la par du Vybar.



    La réalisation

    Préparation de la paraffine et primage de la mèche Préparez votre mélange pour piliers et amenez-le à une température comprise entre 82°C et 88°C.
    Découpez une longueur de mèche de la longueur de votre moule PLUS 6 centimètres et primez-la. Non seulement une mèche primée brûle mieux lorsque l'on allume la bougie pour la première fois mais elle est aussi beaucoup plus facile à faire passer dans le trou du moule, en raison de sa raideur.


    Préparation du moule A présent que votre mèche est prête, préparez votre moule. Vous devrez faire passer la mèche par le trou dans la partie inférieure du moule et vous arranger pour qu'elle dépasse de chaque côté d'environ 2 ou 3 centimètres.

    Du côté du fond du moule, repliez le bout de mèche contre le fond et recouvrez-le d'une généreuse boulette de mastic d'étanchéité. Ne lésinez pas: ce mastic est réutilisable et, plus important, c'est lui qui évitera à la paraffine liquide de couler partout sur le plan de travail. De plus, c'est lui aussi qui devra opposer une résistance à la traction occasionnée par l'installation du pince-mèche de l'autre côté du moule.

    Ce pince-mèche, vous l'utiliserez pour garder la mèche tendue (d'où la traction dont je viens de parler) et correctement centrée dans le moule.


    Chauffage du pot de versage Si vous utilisez exclusivement la méthode du bain-marie, passez directement à l'étape suivante.
    Dans mon cas, j'utilise un cuiseur pour liquéfier une grande quantité de paraffine et il est donc indispensable de d'abord préchauffer le pot de versage avant d'y transférer la quantité de paraffine nécessaire au pilier. En effet, la température relativement basse d'un pot métallique non préchauffé ferait chuter considérablement la température de la paraffine que l'on y verse. Pour le préchauffage, j'utilise un décapeur thermique, mais il est aussi possible de placer le pot un moment dans un four (inconvénient alors est que même la poignée est chaude).


    Coloration de la paraffine Veillez à ce que la température de la paraffine soit toujours comprise entre 82°C et 88°C. Vous pouvez à présent ajouter le colorant. Mélangez consciencieusement avec une cuiller en bois ou un long bâtonnet (genre brochettes) mais pas trop vigoureusement afin de ne pas créer de bulles d'air.
    ATTENTION: un tout petit peu suffit à colorer beaucoup!!! Commencez léger et ajoutez si nécessaire. Ne perdez pas de vue que la couleur que vous voyez dans le pot de versage ne sera pas la même que celle de la bougie terminée.
    Pour vous faire une idée de la couleur finale, versez un petit peu de paraffine colorée dans un gobelet de plastique transparent, placez-le au réfrigérateur et attendez une dizaine de minutes: vous saurez alors à quelle couleur vous attendre. Corrigez si nécessaire.


    Versage de la paraffine dans le moule Encore une fois, vérifiez la température. Si elle chute sous les 82°C, remettez le pot de versage dans le bain-marie jusqu'à ce que la température atteigne à nouveau 82°C.
    Si vous utilisez un moule métallique, il peut être bon de préchauffer légèrement le moule, par exemple à l'aide d'un décapeur thermique ou en le plaçant dix minutes sur un radiateur chaud.
    Vous pouvez à présent, lentement et pas de trop haut afin d'éviter la formation de bulles d'air, verser la paraffine dans le moule. ATTENTION: si vous vous rendez compte que vous n'aurez pas assez de paraffine pour remplir entièrement le moule, soyez sûr de conserver une petite quantité de paraffine pour, après refroidissement, combler la cavité de refroidissement. Si vous oubliez, vous aurez beaucoup de mal à refaire un lot de paraffine qui ait exactement la même couleur.
    Tapez vigoureusement les côtés du moule (euh, sans le casser s'entend) avec une cuiller en bois afin de déloger les bulles d'air qui auraient pu se former. Vous verrez celles-ci monter à la surface où elles devraient éclater toutes seules (ce sera le cas si vous avez versé à une température correcte).

    Percez des trous de détente le long de la mèche Lorsque la paraffine commence à refroidir (après environ 30 à 45 minutes mais cela dépend de la taille de la bougie et de la température ambiante), vous verrez se former, entre les bords du moule et la mèche, un creux, appelé cavité de refroidissement.
    Ceci est un phénomène normal et c'est pour combler cette cavité que nous avons gardé sur le côté un peu de paraffine provenant du même lot. Mais avant de combler, il nous faut nous assurer qu'il n'y a pas de poches d'air prisonnières sous la surface, le long de la mèche. Pour ce faire, utilisez l'aiguille à mèche ou une fine aiguille à tricoter et enfoncez-la à la verticale dans la cire, tout autour de la mèche. Enfoncez le plus loin possible, jusqu'à ce que vous sentiez une résistance (ne forcez pas). Essayez de percer à 6 endroits différents tout contre la mèche. Ces trous que vous creusez sont appelés trous de détente.


    Comblement de la cavité de refroidissement Il est temps à présent de ramener à une température de 88°C la restant de paraffine (il est d'usage qu'un deuxième versage se fasse à une température de 10°F (6°C) supérieure à celle du versage initial).
    Une fois cette température atteinte, trrrrès doucement, comblez la cavité de refroidissement qui s'est formée dans le moule.
    Attention: il est indispensable que vous ne dépassiez pas le niveau initial mais que seule la cavité soit comblée, faute de quoi votre bougie terminée présentera une ligne fort inesthétique à l'endroit du niveau initial.
    Reprenez votre aiguille à mèche et renfoncez-la encore une fois dans les trous précédemment percés. Si vous voyez des bulles d'air monter à la surface, vous comprendrez pourquoi tous ces efforts! (une poche d'air le long de la mèche et votre bougie s'éteindra aussi sûr que deux et deux font quatre).


    Démoulage de la bougie Normalement, et à moins que vous ne réalisiez un pilier de grande taille, vous ne devriez pas avoir à combler une deuxième fois une nouvelle cavité de refroidissement. Néanmoins, si ce devait être le cas, répétez encore une fois l'opération précédente.
    Lorsque votre bougie est entièrement refroidie (ce qui peut prendre du temps - comptez une à deux heures) et que le moule est froid au toucher, retirez la boulette de mastic d'étanchéité du fond du moule et le pince-mèche. Serrez un peu le moule entre vos paumes (pas trop fort, vous ne voulez pas le casser) en le tournant régulièrement, ouverture vers le bas, afin d'aider la bougie à sortir. Si nécessaire, faites le geste de taper le moule contre la table mais arrêtez brusquement votre mouvement. La bougie devrait sortir sans trop d'efforts.
    Ne tapez pas sur le moule. Ne le frappez pas contre une surface dure. N'essayez pas d'utiliser un couteau ou quoi que ce soit pour libérer la bougie. Si vraiment ça ne va pas, mettez le tout 10 minutes dans le congélateur et réessayez.



    Aplanissez le dessous de votre pilier A présent, coupez à ras la mèche du côté de la base de la bougie (ne vous trompez pas de côté, on vous entendrait jurer jusqu'au bout de la rue).
    La partie de la bougie qui était au-dessus dans le moule devient la base de la bougie. Parce que, lorsque vous la démoulez, cette base n'est pratiquement jamais plane, nous allons l'aplanir en frottant la base de la bougie contre la surface chaude d'une plaque à biscuits, par exemple. J'utilise pour cela un petit récipient rectangulaire métallique fait pour aller au four que je place un instant sur un brûleur de la cuisinière à gaz.
    Voilà la base de votre bougie parfaitement plane!



    Et voilà votre premier pilier! La dernière chose qu'il vous reste à faire est de couper l'autre extrémité de la mèche à une longueur comprise entre 5 et 8 millimètres.

    Voilà! Vous avez réalisé votre premier pilier! C'est pas beau ça?

    Vous verrez que les piliers vous offrent encore des centaines de possibilités à difficulté toujours croissante. Par exemple, plusieurs couches de couleurs différentes, des "chunks", des piliers fromage, j'en passe et des bien meilleures.
    Rendez-vous dans la partie "Projets" pour de nouvelles aventures!
    La bougie qui vous en apprend le plus pour débuter: le pilier
    La bougie qui vous en apprend le plus pour débuter: le pilier

    Commentaires (0)

    Soyez le premier à poster un commentaire
    Le contenu du site est protégé par copyright 2001-2017 par Bougies.info. Tous droits réservés, voir la page Informations légales pour plus d'informations.

    Pour nous contacter à propos de ce site, cliquez ici

    Pour toute question concernant la fabrication de bougies, merci d'utiliser notre forum de discussion.
    Inscrivez-vous à notre newsletter!
    Visites totales:
    Aujourd'hui:
    Hier:

     Ajouter Bougies.info à vos Favoris
    Informations légales
    Protection de la vie privée