Gel et paraffine: la création de bougies expliquée dans ses moindres détails
chercher:  
convertir:  °C  < >   °F
 
Bonjour! Déjà enregistré? Connectez-vous, sinon enregistrez-vous
  version imprimable   envoyer à un ami Article consulté 48139 fois

Les Chandelles - Comment les faire

Il y a quelque chose de magique à voir petit-à-petit une chandelle se former sous vos yeux, au fil des différents trempages.
Si le procédé en soi est des plus simples, il est très important de constamment vérifier et, si nécessaire, ajuster la température de la cire dans laquelle vous trempez les mèches.
Mais vous verrez qu'avec un tout petit peu d'expérience, vous serez à même de réaliser facilement ces bougies qui sont les plus anciennes que l'on connaisse.

Au fur et à mesure, vos chandelles évolueront: torsion, sur-trempage, effets spéciaux,... les chandelles offrent bien des possibilités!


Spécifications
  • Difficulté: relativement facile
  • Temps nécessaire: environ 1 heure


  • Matériel nécessaire
  • 1 récipient de trempage assez haut,
  • assez de mélange pour chandelles pour remplir le récipient,
  • 1 longueur de mèche égale à 2 fois la longueur désirée pour les chandelles plus 10 cm,
  • 1 manipulateur de mèche (en option),
  • 1 thermomètre,
  • 2 lests (petits écrous ou gros plombs de pèche),
  • 1 grande cuiller pour mélanger régulièrement la cire.
  • plus bien sûr le matériel classique de fonte.



    La réalisation

    1 Comme toujours, préparez bien à l'avance tout le matériel dont vous aurez besoin pour la réalisation de ce projet.
    N'oubliez pas que faire fondre et amener à température une telle quantité de cire risque de prendre un sacré temps et le fait que votre récipient de trempage n'est qu'en partie en contact avec l'eau du bain-marie n'arrangera pas les choses!
    Prenez-y vous à temps (comptez deux heures) et surtout, pensez à rajouter régulièrement de l'eau dans la casserole du bain-marie.
    Avant de commencer, installez au fond de votre casserole bain-marie un petit système qui permettra au récipient de trempage (quel qu'il soit) de ne pas être en contact direct avec le fond de cette casserole. Pour ce faire, j'utilise toujours deux petites équerres métalliques qui sont facilement et rapidement déplaçables.


    2 La température de la cire étant, plus encore que d'habitude, un facteur primordial de réussite ou d'échec, vous veillerez à laisser constamment votre thermomètre plongé dans la paraffine liquide.
    Et étant donné que seule une partie de cette paraffine sera en contact avec la chaleur du bain-marie, vous devrez très régulièrement (disons toutes les 10 minutes) et consciencieusement remuer dans la cire avec une longue cuiller, histoire de faire remonter la paraffine chaude à la surface et de bien la mélanger avec celle, moins chaude, qui se trouve en haut du récipient.

    Idéalement, la totalité de la paraffine devrait garder une température entre 160°F et 170°F pendant toute l'opération de trempage. Vous vous rendrez vite compte qu'arriver à ce résultat demande une certaine habitude et une bonne connaissance aussi bien de votre matériel de chauffe que du récipient de trempage utilisés.

    Maintenant, l'idéal n'existant pas (ou peut-être sur une autre planète mais les bougies sont bel et bien terrestres), ne vous fouettez pas si la température de la cire varie légèrement. Mais n'autorisez pas une différence de plus de 5°F au-dessus de 170°F ou en dessous de 160°F.


    3 Comme expliqué dans l'article sur le matériel nécessaire, c'est une bonne idée de vous fabriquer un petit support de mèche. Ceci vous permettra de manipuler la mèche sans trop risquer de faire se toucher les deux moitiés enduites de paraffine (ce qui résulterait en une "soudure" des deux parties, un gros juron et la nécessité de recommencer ou peu s'en faut).
    Si toutefois vous ne trouvez vraiment rien pour vous bricoler un tel manipulateur, vous pouvez bien entendu tenir les mèches entre vos doigts en faisant bien attention à vos mouvements. Vous pouvez aussi utiliser un petit morceau de carton en guise de manipulateur.


    4 Lors des premiers trempages, il est nécessaire de lester l'extrémité des deux moitiés de mèches à l'aide d'un petit écrou que vous y nouerez (comme sur la photo un peu floue à droite) ou, encore mieux, un gros plomb fendu comme ceux que l'on utilise pour la pèche à la ligne que vous pincerez au bout de la mèche.
    Après 7 ou 8 trempages, lorsque les mèches auront pris un peu de poids par le fait de la paraffine, vous pourrez couper les lests: les mèches devraient alors être assez lourdes (et surtout assez raides) pour pénétrer dans la cire sans aide extérieure.


    5 Je sais que je scie mais c'est parce que c'est vraiment très important: assurez-vous qu'à tout moment la cire soit à une température comprise entre 160°F et 170°F. Plus froide et la surface de la chandelle sera rugueuse et bosselée, plus chaude et la cire n'accrochera pas et donc vos chandelles ne grossiront pour ainsi dire pas.


    6 Votre geste de trempage devra être souple et sans hésitations, faute de quoi la surface de votre chandelle présentera des "escaliers" là où vous avez arrêté votre mouvement.
    Pour le premier trempage, plongez les mèches dans la cire et laissez-les tremper une trentaine de secondes. C'est le même principe que pour le primage de la mèche d'un pilier: cela permet à l'air contenu dans les fibres de la mèche de s'échapper et à la mèche de s'imbiber de paraffine.
    Lorsque vous voyez que les bulles d'air ont cessé de s'échapper de la mèche, remontez-la du même geste souple et constant.

    Les extrémités des mèches vont dégouliner pendant les premières secondes; vous aurez donc prévu un essuie-tout pour qu'elles puissent le faire à leur aise sans tout salir.
    Laissez les mèches et la paraffine qui les recouvre refroidir pendant une minute. La cire doit être froide au toucher, sinon cette cire pas encore refroidie risque de fondre lors du prochain trempage et vous aurez beaucoup de mal à faire grossir vos chandelles.


    7, 8 & 9 Les trempages suivants se ressemblent tous: trempez les mèches rapidement jusqu'au même point où vous avez trempé la fois précédente, comptez 3 secondes et ressortez-les lentement et régulièrement.
    Si vous remarquez que vos chandelles ne grossissent pas, laissez la température de la cire descendre de 5°F avant de recommencer.
    Après le septième ou huitième trempage, ou lorsque les chandelles auront atteint un diamètre supérieur à 7mm, patientez deux minutes au lieu d'une entre chaque trempage: une plus grosse quantité de paraffine met plus de temps à refroidir. C'est aussi alors le bon moment pour couper les petits lests qui pendent encore au bout de la mèche, même si ceci implique de sectionner un bout des chandelles.

    Pendant toute l'opération, n'hésitez pas à rajouter de la paraffine (ou quel que soit le mélange que vous utilisez) dans le récipient de trempage et pensez à mélanger régulièrement et à surveillez la température.

    Continuez ainsi jusqu'à ce que vos chandelles aient atteint la grosseur désirée.


    10 Une fois que les chandelles auront atteint le diamètre désiré, placez-les sur un support plat et propre et roulez-les sous votre main pour les aplanir et éventuellement les redresser un peu.

    Ceci fait, si vous voulez leur donner un fini brillant et lustré, faites monter la température de la paraffine dans le récipient de trempage jusqu'à 180°-190°F et trempez-les encore deux fois dans la cire à cette température.
    Si vous le désirez, vous pouvez aussi effectuer le dernier trempage dans de la cire à haut point de fusion, par exemple un mélange pour Ouragan: ceci évitera à vos chandelles de "goutter" et à la cire de s'écouler le long de ses flancs.
    Un dernier truc: pour un fini vraiment brillant, trempez vos chandelles dans l'eau froide juste après le dernier trempage dans la cire.


    Vous venez de refaire les mêmes gestes que beaucoup de nos ancêtres avant vous!
    Et en plus de ça, vous avez obtenu, j'espère sans trop de difficultés, vos premières chandelles faites main.
    Ça vaut bien un grand bravo! ;-)


    Apprenez à réaliser les plus anciennes des bougies
    Apprenez à réaliser les plus anciennes des bougies

    Recherche avancée:
  • chandelles


    Le récipient de trempage ne peut pas être en contact avec le fond du bain-marie
    1Le récipient de trempage ne peut pas être en contact avec le fond du bain-marie

    Le thermomètre doit rester constamment plongé dans la cire
    2Le thermomètre doit rester constamment plongé dans la cire

    Un manipulateur de mèche bricolé vient à point
    3Un manipulateur de mèche bricolé vient à point

    Lors des premiers trempages, il est nécessaire de lester l'extrémité des mèches
    4Lors des premiers trempages, il est nécessaire de lester l'extrémité des mèches

    Soyez particulièrement attentif à la température de la cire
    5Soyez particulièrement attentif à la température de la cire

    Votre geste de trempage doit être souple et régulier
    6Votre geste de trempage doit être souple et régulier

    après 4 trempages...
    7après 4 trempages...

    après 10 trempages...
    8après 10 trempages...

    après 16 trempages...
    9après 16 trempages...

    Roulez les bougies sur une surface plate pour leur donner une uniformité et les aplanir
    10Roulez les bougies sur une surface plate pour leur donner une uniformité et les aplanir

  • Commentaires (0)

    Soyez le premier à poster un commentaire
    Le contenu du site est protégé par copyright 2001-2017 par Bougies.info. Tous droits réservés, voir la page Informations légales pour plus d'informations.

    Pour nous contacter à propos de ce site, cliquez ici

    Pour toute question concernant la fabrication de bougies, merci d'utiliser notre forum de discussion.
    Inscrivez-vous à notre newsletter!
    Visites totales:
    Aujourd'hui:
    Hier:

     Ajouter Bougies.info à vos Favoris
    Informations légales
    Protection de la vie privée