Gel et paraffine: la création de bougies expliquée dans ses moindres détails
chercher:  
convertir:  °C  < >   °F
 
Bonjour! Déjà enregistré? Connectez-vous, sinon enregistrez-vous
  version imprimable   envoyer à un ami Article consulté 19169 fois

Projet: comment mouler une bougie dans un vase?

La vie serait bien morne s'il fallait limiter ses créations aux formes imposées par les fabricants de moules...
A l'approche de la Saint-Valentin (et d'ailleurs de toutes les autres fêtes), les boutiques de décoration d'intérieur (genre Casa et Blokker pour la Belgique) voient leurs étagères se remplir de vases et autres objets en relation avec la fête qui s'annonce.
C'est ainsi que je suis tombé l'an dernier sur un vase en verre en forme de coeur assez sympa, à l'extrémité bisautée et au corps plus large en haut qu'en bas (ce dernier aspect est important pour en faire un moule).
Je me suis cassé la tête pendant un bon bout de temps pour savoir comment je pourrais faire pour y mouler un pilier et, en fin de compte, c'est un truc tout bête qui s'est imposé et qui vous permettra d'utiliser pratiquement n'importe quel récipient comme moule à bougies.



Spécifications
  • Difficulté: relativement facile
  • Temps nécessaire: environ une heure plus refroidissement


  • Matériel nécessaire
  • assez de paraffine pour remplir le récipient choisi,
  • de la stéarine en proportion de 15%,
  • un vase ou autre récipient répondant aux 3 critères ci-dessous,
  • 1 mèche de taille adaptée au diamètre du récipient et plus longue que lui d'au moins 5 cm,
  • 1 pince-mèche ou autre dispositif,
  • 1 thermomètre,
  • du mastic d'étanchéité,
  • 1 profilé cylindrique et creux en laiton de 5mm d'épaisseur et 3 cm plus long que la hauteur du récipient (grandes surfaces de bricolage),
  • du colorant selon votre goût,
  • un peu d'huile végétale (de soja ou de tournesol),
  • 1 attache à mèche ronde,
  • 1 décapeur thermique (optionnel mais recommandé).
  • plus bien sûr tout le matériel de fonte classique, bain-marie, ...


    La réalisation

    1 Malheureusement, tous les récipients ne font pas de bons moules! Mais rassurez-vous, la plupart devraient convenir sans problème...
    Pour être déclaré bon pour le service, un récipient doit remplir trois conditions:
  • supporter la température de la cire - pas un problème pour un vase en verre, une boîte métallique ou une caissette en bois mais par contre, tous les plastiques ne supportent pas la chaleur. Le meilleur moyen d'être sûr, c'est d'y verser de l'eau presque bouillante et de voir ce qui se passe: si le plastique se déforme, cherchez autre chose.

  • avoir une forme droite ou évasée (plus large en haut qu'en bas) - le but est de pouvoir démouler la bougie terminée sans casser le récipient.

  • ne pas présenter de reliefs intérieurs ou de différences de diamètres - pour la même raison que la précédente: une boîte de conserves, par exemple, a souvent des espèces d'anneaux en relief sur sa surface intérieure (et extérieure). Vous seriez incapable de démouler la bougie terminée. Même chose pour un récipient qui présente une forme, par exemple, de sablier.
  • Par contre, si votre récipient passe ces 3 tests, peu importe qu'il ne possède pas de trou pour passer la mèche. Inutile d'en faire un (parfois impossible, comme dans le verre), c'est justement tout le propos de cet article.


    2 Mouler une bougie dans un récipient qui n'est pas prévu à cet effet présente deux difficultés:
  • placer la mèche et la maintenir en place, tendue et centrée - c'est souvent le premier problème, le récipient étant trop haut et/ou trop étroit pour y passer la main et ne présentant pas de trou pour y passer la mèche,

  • démouler la bougie une fois terminée - cette opération est rendue plus aisée avec les moules traditionnels parce qu'il est possible, en les pressant entre vos mains, de les déformer légèrement et d'aider ainsi au démoulage. ceci est évidemment impossible avec un vase en verre.

  • Nous allons résoudre entièrement le premier problème grace à un simple petit profilé creux en laiton tels que ceux utilisés en décoration et que vous trouverez facilement dans toute grande surface de bricolage qui se respecte.
    Pour commencer, coupez un morceau de mèche environ 5 centimètres plus long que votre récipient est haut. A son extrémité, pincez une attache à mèche afin de pouvoir facilement la fixer au fond du récipient. Attention: ne collez pas l'attache au fond du récipient comme vous le feriez pour une bougie conteneur, vous ne pourriez plus démouler la bougie une fois celle-ci terminée. En lieu et place de la colle, plaquez sous l'attache une petite boulette de mastic d'étanchéité, comme illustré.

    3 A présent, faites passer la mèche dans le profilé en laiton (que vous aurez scié pour qu'il soit 2 à 3 centimètres plus long que le récipient est haut et 2 à 3 centimètres plus court que la mèche) jusqu'à ce qu'elle ressorte par l'autre côté d'une part et que l'attache vienne butter contre l'autre extrémité d'autre part.
    Avant de continuer, enduisez l'extérieur du profilé en laiton avec un peu d'huile végétale; ceci permettra de l'extraire facilement un peu plus tard.
    En pinçant la mèche contre le profilé pour éviter qu'elle ne glisse et n'en ressorte, introduisez le tout dans le vase et centrez bien l'attache au milieu du fond de celui-ci. Une fois fait, appuyez fortement sur le profilé en laiton pour fixer le plus possible l'attache et le mastic. Avec un récipient normal, un pince-mèche fera l'affaire pour maintenir centré le profilé du côté de l'ouverture du vase. Vu que j'aime la difficulté et que j'ai choisi un vase un peu tarabiscoté, j'ai du chipoter avec des élastiques pour arriver à fixer le profilé.

    4 Le deuxième problème, le démoulage, est relativement facile à résoudre. La paraffine présente déjà une tendance à se contracter en refroidissant, ce qui est un bon point dans notre cas. Pour l'aider encore un peu plus, nous allons y ajouter environ 10 à 15% de stéarine qui a entre autre la particularité d'augmenter la contraction.

    Mettez donc votre paraffine à fondre au bain-marie. Une fois celle-ci entièrement fondue et sa température approchant les 180°F, ajoutez-y la stéarine. Laissez celle-ci se dissoudre entièrement et remuez bien pour mêler parfaitement les deux ingrédients. A ce stade, vous pouvez ajouter le colorant de votre choix.
    Sachez que plus chaude sera la paraffine lorsque vous la verserez dans le "moule", plus elle se contractera.

    5 Si vous utilisez un récipient recalcitrant au démoulage, essayez de verser la paraffine à une température relativement élevée (ne dépassez pourtant pas les 190°F). Si ça n'aide pas, vous pouvez aussi (avant de couler la cire, bien sûr) enduire l'intérieur du moule avec un peu d'huile végétale. Utilisez pour cela un morceau d'ouate imbibé - mais pas trop - que vous manipulerez à l'aide d'une fourchette. Important: évitez les coulées d'huile à l'intérieur du moule.

    Versez à présent la paraffine dans le moule en essayant de ne pas créer de bulles d'air. N'oubliez pas de garder un peu de paraffine pour les futurs reversages (la contraction étant assez importante, une cavité de refroidissement se formera probablement plusieurs fois à la surface de la bougie et vous devrez chaque fois la combler).
    Régulièrement, enfoncez votre aiguille à mèche dans la cire tout le long du profilé en laiton afin de libérer les éventuelles poches d'air qui pourraient se créer sous la surface.

    6 Procédez donc régulièrement à la routine suivante: percez des trous de détente le long du profilé, comblez la cavité de refroidissement et laissez refroidir.

    Important: avant de procéder au dernier remplissage de la cavité de refroidissement, retirez le profilé en laiton. Si vous l'avez convenablement enduit d'huile végétale, ça ne devrait poser aucun problème: faites-le tourner entre vos doigts pour le débloquer puis, lentement, tirez-le vers le haut en faisant attention de ne pas tirer en même temps sur la mèche.
    Votre mèche sera à présent parfaitement droite et centrée. Coincez-la à son tour dans le pince-mèche ou dans le dispositif que vosu aurez mis en place pour bloquer le profilé et procédez maintenant au dernier remplissage. Le trou créé par le profilé sera automatiquement comblé.

    7 Ne vous inquiétez pas trop si la surface de votre bougie présente des irrégularités à cause des remplissages successifs.
    Si vous disposez d'un décapeur thermique, faites fondre légèrement la surface de la bougie (attention: un décapeur souffle relativement fort, tâchez de ne pas envoyer de la paraffine contre les parois du récipient). Ceci devrait l'égaliser sans problème.

    8 Très important: laissez à votre bougie tout le temps nécessaire à son refroidissement complet!
    N'essayez même pas de la démouler si elle est encore ne fut-ce que tiède, non seulement vous n'y arriveriez probablement pas mais vous risquez aussi d'abîmer et le récipient et la bougie.
    Si vous travaillez le soir, laissez la bougie refroidir toute la nuit (ne la placez pas au réfrigérateur).

    Pour ne pas avoir la même blague que moi, démoulez la bougie au-dessus d'une couverture ou d'un oreiller: une fois qu'elle lâchera prise, elle surgira comme un diable de son moule.
    Ne tirez pas sur la mèche pour essayer de faire sortir la bougie: vous risqueriez de vous retrouver avec la mèche dans une main et la bougie dans l'autre!
    Si malgré tout la bougie est réticente, placez-la quinze minutes au réfrigérateur et réessayez.

    Voilà, votre bougie est terminée et votre récipient prêt à resservir!

    Une forme parfaite héritée d'un vase à fleurs
    Une forme parfaite héritée d'un vase à fleurs


    Le choix du récipient est d'une importance capitale
    1Le choix du récipient est d'une importance capitale

    Préparez la mèche
    2Préparez la mèche

    Centrez correctement le profilé dans le récipient et fixez-le
    3Centrez correctement le profilé dans le récipient et fixez-le

    Une fois le profilé bien centré et correctement fixé, vous êtes prêt à couler la cire
    4Une fois le profilé bien centré et correctement fixé, vous êtes prêt à couler la cire

    Versez la paraffine à une température proche de 180°F
    5Versez la paraffine à une température proche de 180°F

    Lorsque la cire commence à durcir, retirez le profilé de laiton en prenant soin de ne pas tirer sur la mèche
    6Lorsque la cire commence à durcir, retirez le profilé de laiton en prenant soin de ne pas tirer sur la mèche

    Utilisez le décapeur thermique pour éventuellement égaliser la surface de la bougie
    7Utilisez le décapeur thermique pour éventuellement égaliser la surface de la bougie

    Votre bougie une fois démoulée
    8Votre bougie une fois démoulée

    Commentaires (0)

    Soyez le premier à poster un commentaire
    Le contenu du site est protégé par copyright 2001-2020 par Bougies.info. Tous droits réservés, voir la page Informations légales pour plus d'informations.

    Pour nous contacter à propos de ce site, cliquez ici

    Pour toute question concernant la fabrication de bougies, merci d'utiliser notre forum de discussion.
    Inscrivez-vous à notre newsletter!
    Visites totales:
    Aujourd'hui:
    Hier:

     Ajouter Bougies.info à vos Favoris
    Informations légales
    Protection de la vie privée