La création de bougies expliquée depuis 1999

Les Cires - Les microcristallines

Le matériel   >   
Les Cires   >   
Les microcristallines

Les paraffines et les microcristallines sont toutes deux des hydrocarbones, ce qui signifie qu'elles sont composées d'hydrogène et de carbone.

La longueur et le type de la chaîne carbonique déterminent les caractéristiques de la cire, y compris son point de fusion et sa consistance (dure ou douce).

Les microcristallines diffèrent des paraffines en ce qu'elles ont un poids moléculaire supérieur et aussi une structure crystalline très petite (d'où leur nom), ce qui les rend plus flexibles et leur donne d'intéressantes propriétés d'adhésion. Leur couleur varie du blanc au brun et leur consistance de douce (microcristalline soft) à dure (microcristalline hard)

Leur point de fusion est plus élevé que celui des paraffines: 54°C à 77°C pour la Soft et 85°C à 93°C pour la Hard.

La microcristalline soft

Un bloc de microcristalline soft

La microcristalline Soft est douce, flexible et relativement collante, ce qui la rend extrèmement intéressante dans la fabrication de bougies, par exemple mélangée à une formule de cire pour Conteneurs, afin d'aider la cirer à 'coller' aux parois du récipient (nous verrons plus tard plus en détail pourquoi c'est parfois une sinécure).
Elle est aussi utilisée, en combinaison avec de la paraffine classique, pour faciliter l'adhésion des différentes couches d'un pilier multi-couches (on l'utilise en proportion de 1 à 10% suivant le cas ou le besoin).

Une autre utilisation de cette cire est avec les bougies sculptées [Dip'n Carve, en anglais], c'est-à-dire dont on sépare par endroits, à l'aide d'un cutter, des fragments du corps de la bougie pour leur donner des formes et directions variés. La tendance à coller et l'élasticité de la microcristalline Soft se prêtent bien à ce genre de travail.

La microcristalline hard

La microcristalline hard est disponible sous forme de bloc ou, comme ici, de poudre

La microcristalline Hard est, comme son nom le suggère, plus dure que sa soeur et a un point de fusion élevé (85°C à 93°C) qui la rend utile dans bien des cas.

Par exemple pour réaliser la coquille externe d'une bougie Ouragan, ou pour sur-tremper (overdip, en anglais) des Piliers et leur donner ainsi un meilleur comportement lorsqu'ils brûlent (empêche les bougies de "goutter").

commentaires pour cet article
il n'y a pas encore de commentaires pour cet article
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Connectez-vous pour donner une note à cet article
Les températures sont affichées en
il n'y a pas encore de commentaires pour cet article
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Où acheter?
()
()
()
()
()
Quelle note donnez-vous à cet article?