La création de bougies expliquée depuis 1999

Autre équipement - Le décapeur thermique

Le matériel   >   
Autre équipement   >   
Le décapeur thermique

Voilà un outil qui a toutes les chances de se voir bientôt promouvoir vers le chapitre des Indispensables...

Il peut en effet vous rendre d'innombrables services, que ce soit pour corriger l'aspect de vos bougies ou pour le nettoyage de votre matériel en fin de session. Il vaut certainement l'investissement, mais il est important de choisir le modèle adéquat.

Durant le processus de fabrication, le décapeur thermique peut par exemple vous servir:

  • à rapidement liquéfier le sommet d'une bougie (dans son moule) pour éliminer les petites imperfections et aplanir sa surface,
  • à chauffer légèrement les moules en métal et les conteneurs avant le versage de la cire pour éviter les lignes froides,
  • à liquéfier la paraffine qui s'est accumulée près du bec verseur de votre récipient de versage,
  • à réduire le nombre de bulles d'air dans les bougies en Gel.

Vous lui trouverez certainement encore d'autres usages. Et bien évidemment, il est aussi d'un grand secours quand le moment est venu de nettoyer tout ce qui est couvert de cire. Vous pouvez très bien remplacer le passage au four des moules en métal et des autres accessoires métalliques par le souffle chaud du décapeur thermique.

Attention

Le décapeur dégage des chaleurs intenses (après tout, son usage premier est de faire fondre la peinture pour en faciliter l'enlèvement).

Faites donc extrêmement attention en l'utilisant: ne le dirigez pas vers vos mains ou toute autre partie de votre corps et, si possible, utilisez-le à l'extérieur ou, en tous cas, loin de surfaces et matériaux inflammables ou combustibles.

Lisez attentivement la notice d'utilisation du constructeur et conformez-vous à ses recommendations!

Rappelez-vous que la chaleur dégagée peut faire brûler ou en tous cas noircir la mèche d'une bougie, faire fondre moules en plastique et en caoutchouc, ... bref faire plus de mal que de bien si l'outil n'est pas utilisé avec sagesse et circonspection.

Si vous êtes convaincu et que vous envisagez l'achat d'un décapeur thermique, il y a quelques détails importants à prendre en considération.

Le premier est le réglage minimum de température: un décapeur très bas de gamme génère au minimum 300°C, quand ce n'est pas plus. C'est beaucoup trop pour nos bougies... D'autant plus que les modèles qui ne coûtent que dix euros de plus vous offriront un contrôle de température plus précis, avec un minimum de 50°C. Parfait!

Le second est l'intensité du souffle. Les modèles les moins chers ont un débit minimum de 500 litres/minute. Ici aussi, c'est trop, vous enverriez de la paraffine sur les murs et au plafond. Et encore une fois, un modèle à peine plus cher vous permettra de régler le débit, qui pourra alors avoir un minimum de 250 litres/minute. Si vous n'avez pas l'intention d'utiliser l'outil pour de vrais travaux de décapage, le débit maximum a peu d'importance.

Notez que, pour des raisons de sécurité, il ne sera pas possible d'obtenir de hautes températures à bas débit. Mais mon décapeur, qui m'a coûté moins de 40 euros, permet de générer 110°C avec un souffle très faible, ce qui permet de retravailler la surface d'une bougie sans générer un ouragan de cire.

Ne pensez même pas à utiliser un sèche-cheveux. Il souffle beaucoup trop fort et ne chauffe pas assez pour ce que nous voulons en faire.
commentaires pour cet article
il n'y a pas encore de commentaires pour cet article
Connectez-vous pour laisser un commentaire
5/5 (1 vote)
Connectez-vous pour donner une note à cet article
Les températures sont affichées en
il n'y a pas encore de commentaires pour cet article
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Où acheter?
(0)
(0)
(0)
(0)
(1)
Quelle note donnez-vous à cet article?