La création de bougies expliquée depuis 1999

Les Additifs - Le Vybar

Le matériel   >   
Les Additifs   >   
Le Vybar

Le Vybar™ est un polymère (molécule de masse moléculaire importante dans laquelle un motif, le monomère est répété un grand nombre de fois) développé par Baker Hughes. Il compte des dizaines de variations destinées à différentes industries. Quatre de ces variantes sont destinées spécifiquement à la fabrication de bougies.

Dans la première version de cet article, écrite il y a vingt ans, je parlais DU Vybar, pour la simple raison qu'il n'en existait à l'époque qu'une seule version destinée aux bougies. Aujourd'hui, il faudrait que je m'habitue à parler DES Vybar mais honnêtement, je peux déjà vous dire que ça ne marchera pas!

Retenez donc qu'il existe plusieurs formulations de Vybar et choisissez toujours celle qui correspond le mieux à la bougie que vous crééz.

Quels sont les avantages du Vybar?

Le Vybar a différents effets intéressants sur la paraffine à laquelle on l'ajoute. Parmi ceux-ci:

  • il permet une meilleure liaison des huiles parfumées à la paraffine et donc des bougies au parfum plus prononcé et une meilleure dispersion du parfum lorsque la bougie brûle,
  • parce que l'huile est liée plus efficacement à la paraffine, le Vybar empêche l'huile de "suer" à la surface des bougies et élimine l'effet de flocons (sauf avec le Vybar 343, voir plus loin),
  • il améliore l'apparence de la surface des bougies, la durcit et minimise l'apparition de bulles d'air en surface,
  • il opacifie la paraffine à laquelle il est mélangé,
  • il permet une meilleure dispersion des colorants et, à cause de cela, des couleurs accentuées.

Lorsque l'on parfume une bougie (la méthode est expliquée en détail dans l'article dédié aux parfums), ceci est fait en ajoutant une certaine dose d'huile parfumée à la paraffine. Celle-ci, de par sa composition chimique, n'accepte qu'une quantité limitée d'huile. La dose normale d'huile parfumée est de 1 Once (28,35 grammes) par livre (450 grammes) de paraffine, et 1 Once est déja considéré comme étant "doublement parfumé" (double-scented en anglais), ce qui ramène l'unité à 1/2 Once (environ 14 grammes).

Lorsque vous voyez sur un site où sont en vente des bougies que leurs créations sont "doublement parfumées" (double-scented) ou "triplement parfumées" (triple-scented), cela signifie qu'elles contiennent respectivement 1 Once (28,35 grammes) et 1,5 Once (42,5 grammes) d'huile parfumée par livre (450 grammes) de paraffine.

Pour lier autant d'huile à la paraffine sans qu'elle ne suinte à la surface de la bougie, il est nécessaire d'ajouter un agent de liaison. C'est ici qu'intervient le Vybar!
Mais attention: un trop grand pourcentage de cet additif et l'huile parfumée sera tellement liée à la paraffine que le parfum sera pratiquement neutralisé, emprisonné (ce qui n'est pas le but). Si vous éprouvez des difficultés à obtenir une bougie fortement parfumée, essayez de diminuer la dose de Vybar. 1% de cet additif est une bonne base de départ. Pour trouver, la dose idéale, un peu d'expérimentation s'impose.

Une alternative à l'acide stéarique

Le Vybar est généralement utilisé en lieu et place de l'acide stéarique (stéarine) dans les cas où celui-ci n'est pas utilisable, par exemple avec des moules souples qu'il risque de dégrader.

Les bougies à effet "flocon de neige"
Un effet qui a actuellement beaucoup de succès est l'effet "flocon de neige" (mottling en anglais) où la surface de la bougie semble recouverte de flocons. Cet effet est dû justement à un excédent d'huile dans la paraffine. C'est pourquoi, lorsque votre but est de créér cet effet floconneux, il est recommandé de ne pas utiliser de Vybar ou d'utiliser la formulation spécialement développée pour les avantages du Vybar et l'effet flocon de neige, le Vybar 343.

Quel Vybar utiliser?

Comme je le disais plus haut, quatre variations du polymère sont utilisées pour la fabrication de bougies même si, dans la pratique, vous n'en utiliserez probablement qu'une ou deux.

  • Vybar 103 - Cette version est destinée à être utilisée avec une paraffine dont le point de fusion est égal ou supérieur à 58°C (piliers, votives...)
  • Vybar 260 - Utilisez cette version en combinaison avec des paraffines dont le point de fusion est égal ou inférieur à 58°C (conteneurs)
  • Vybar 343 - Comme noté plus haut, c'est la version que vous utiliserez si vous voulez combiner une bonne rétention d'huile parfumée avec un effet "flocon de neige"
  • Vybar 825 - Cette formulation est mentionnée par Baker Hugues sur leur page dédiée aux applications dans le domaine des bougies mais donne peu d'informations supplémentaires. D'après le brevet qui mentionne ce polymère, il semblerait qu'il s'agisse d'une forme liquide du Vybar 343

Certains fournisseurs vendent un additif appelé Vybar 3451. Je n'ai malheureusement trouvé aucune information officielle à propos de celui-ci.

Pour terminer, sachez que des concurrents au Vybar existent, par exemple sous le nom de Polyboost™ et de Bipol-X. Je n'ai pas testé ces alternatives mais si vous en trouvez, sachez qu'elles sont supposées avoir les mêmes effets sur la paraffine que l'original.
commentaires pour cet article
il n'y a pas encore de commentaires pour cet article
Connectez-vous pour laisser un commentaire
5/5 (1 vote)
Connectez-vous pour donner une note à cet article
Les températures sont affichées en
il n'y a pas encore de commentaires pour cet article
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Où acheter?
(0)
(0)
(0)
(0)
(1)
Quelle note donnez-vous à cet article?